Apprendre le Pulaar

Voici ce petit lexique en poulaar pour vous aider à améliorer votre langue ou à connaitre le poulaar.

A

A n’da hala français : parlez-vous français.
A fini : tu es réveillé.
A tottani mi wuetyeedam : tu ne m’as pas rendu ma monnaie.
Aada (pl : aadaaji) : tradition ou coutume.
Aanani (mi aanani) : je suis dans l’embarras ou c’est embarrassant.
Abooya sed : à tout à l’heure.
Ada selli ? : as-tu la santé ? ; mi sellaani, je suis en mauvaise santé, je suis malade.
Ada sorli lumdo ? : tu as besoin de ça ?.
Ada yiDikom : est-ce que tu m’aimes ?.
Adjarama : merci.
Addou ou adoum : apportes ou apportes-moi.
Afo (pl : albe) : aîné des enfants.
Alarba : mercredi.
Ala : non ; ala bassi ou ala problème, pas de problème.
Aldjuma : vendredi.
Alkamissa : jeudi.
Alleet : dimanche.
Ama(ni) (mi ama(ni)) : je (ne) danse (pas).
Annda(ni) (mi annda(ni)) : je (ne) sais (pas) ; du verbe annduude, savoir, connaître, être au courant.
Annde : aujourd’hui ; annde éné wuuli.
Annki : hier.
Ano : toi.
Asseet : samedi.
Arde : venir.
Ardaade :précéder, diriger.
Altini : lundi.
Awo : équivalent pêche.
Awde : pécher.
A waawaa yeet ! : tu ne peux pas être tranquille !
Aynude : garder le troupeau.

 

 

 


B

BaaDiraaDo (pl : baaDiraaBe) : neveu ou nièce.
Baaouli : adj signifiant noir.
Bajjo (pl : bajjoen) : enfant unique.
Bakeere : la patte.
Baleejo (pl : BaleeBe) : noir, comme adj et nom (de la race).
BanndiraaDo gorko (pl : wanndiraaBe worBe) : frère ou cousin via une femme.
BanndiraaDo debbo (pl : wanndiraaBe rewBe) : frère ou cousin via un homme.
Baanyoowo : chasseur.
Baatake : la lettre.
Baat en goodo : on recommence.
Baayo : l’orphelin.
Baalenen é diiam : bonne nuit ou à demain.
Barkinde : prendre de la valeur en devenant adulte.
Batulo (pl : watulaaBe) : courtisan.
BaawaaDo (pl: waawaaBe) : le vaincu , le plus faible ; mari faible en rapport à sa femme.
BiDaa : que dis-tu ?.
BiBBe (sing : BiDDo, ou Bi) : enfants au sens de filiation.
BiBBe-baaba (sing: Bi-baaba) : demi-frères consanguins et cousins consanguins.
BiDDo bewDo (pl : BiBBe rewBe) : enfant gâté.
BiDDo ronat baamum : l’enfant est l’héritier des biens de son père / “tel père tel fils”.
Bi-gorgol (pl : BiBBe-gorgol) : « enfants de la tante patrilatéral » - cousin croisé.
Bi-haram (pl : BiBBe haram) : enfant naturel illégitime.
Bi-kaaw (pl : BiBBe-kaaw) : « enfant de l’oncle matrilatéral » - cousin croisé.
Birtude : racler les restes .
Bissimilah (1) : soyez bien venu, réponse, mbaa.
Bissimilah (2) : soyez bien venu, réponse, mbaani.
BoBi (sing : Wowru) : mortiers à piler.
Bocoonde (pl : Bocoode) : oeuf au sens propre, et personne naïve ou irresponsable au figuré.
BoDeejo (pl : woDeeBe) : rouge; au sens figuré, homme de race blanche.
Boftude : ramasser.
Boggol (pl : Boggi) : corde.
Bokaade banndiraaBe mum : traiter ses parents comme des importuns.
Bokaade : chasser, tenir à distance.
Bonnude : gâter, détruire.
BuuBi : froid ; éné buuBi, enduu éné buuBi.

 

 

 


C

Caali (pl : caale) : hangar, ou toiture sommaire pour faire de l’ombre.
CattidiiDo (pl : sattidiiBe) : frère communautaire ou quasi frère.
Caayako (pl : sayakooBe) : bijoutier comme adj et substantif.
Celbal : la paix.
Coggal (pl : cogge) : troupeau de bétail, par extension l’élevage lui-même.
Comcol (pl : comci) : vêtement.
Cubballo (pl : subalBe) : pêcheur.
Cukolel annda Allah anndi ko loosol : « l ‘enfant ignore dieu et connaît seulement le fouet ».
Cukolel teew mum ina yeeso : « le droit de l ‘enfant à la nourriture carnée est au futur ».
Cuutungu (pl : cuutule) : abandon du domicile conjugal par l’épouse.

 

 

 


D

Daanima (mi daanima no feewi) : j’ai très bien dormi ; daano, dors.
Daccude : laisser, libérer.
Daddoowe (pl : raddooBe) : chasseur.
Dampe dawa (pl : dampe dawaen) : substantif verbal composé signifiant personne que l’on fait travailler par la contrainte.
Dampe : recevoir des coups de pieds.
Daanga : la sacoche.
Dawa : aller le matin au travail.
Danki (pl : dankeele) : claie de bois servant de siège collectif voire de lit.
Daral (pl : dare) : exposition de bétail et par extension marché aux bestiaux.
Daraade : se tenir debout.
Debbo ko jawdi, annda Do yantata : la femme est un bien qui ignore, par conséquent, sa destination.
Debbo nde resoto ma jogo nehoowo : la femme ne demeure en ménage que si son éducateur (père) continue de surveiller sa conduite.
DeBeele : eaux au sens péjoratif.
DeedaaDo (pl : reedaaBe) : enfant naturel, illégitime.
Demoowo (pl : remooBe) : agriculteur ou cultivateur.
Denndinoowo (pl : renndinooBe) : délateur ou calomniateur.
Denntal (pl : dennte) : réunion publique, et par extension la prière en commun.
Deyydiu : tais –toi.
Dewgal e ceergal ngonndi : mariage et divorce sont intimement liés.
Diaamtan (gué) : ça va très bien pour moi (pour nous),en réponse à mbaaDa tampéré.
Diiftaade : s’emparer promptement.
Diine (pl : diineeji) : religion en général, et islamique en particulier.
Dikkuru (pl : dikkiraaBe) : première maternité de la femme.
Dillere (dille) : bruit, remue-ménage.
Dimo : libre, adj invariable en genre (debbo dimo ; gorko dimo).
Dinngiral (pl : dinngire) : place publique.
Diwo (pl : diwBe) : femme divorcée ou veuve.
Diwtude : dépasser, abuser, exagérer.
Djaambar : résistant, robustes.
Djangoo : demain.
DjooBi : l’année.
Dooftom : accompagnes- moi.
Dog ! (dok !) : court !.
Dokke allah : dons de dieu.
Dokko ou dokkoowo (pl : rokkooBe) : généreux, et réputé comme tel.
Dole : le pouvoir ; e dole baa e goonga, le pouvoir bat la vérité.
DooDte : les fesses.
Dow : nom, adverbe et adj invariable ayant le sens de haut ou supérieur.
Duhahu (pl : duhahuuji) : bénédiction, souhait.
DunGiido (pl : runGiiBe) : femme dans sa période menstruelle.
Djaangol : le froid.
Djeema : le soir.
Djoun’go niamo : à droite.
Djoun’go nano : à gauche.
Djoun’go (pl : djoude) : la main ; par extension le bras ; ya lott djoudema, vas te laver les mains.
DumminDe : verbe passe partout remplaçant oublier ou ignorer ; mi Dummi, j’ai oublié.
Duumburu (pl : doombi) : la souris.
Duwde : prier, implorer Dieu ; ada duwla, pries-tu.

 

 

 


E

Ebé diam : tout vas bien.
Ene waawui wonnde : cela peu être.
Ene weeBi : c’est facile, aisé.
Ene saDi : c’est difficile.
Ené chéri : c’est cher.
Ene siiri : c’est sûr.
Ene waddi buurBe yo yoode : il y a des filles plus jolies.
Enduu : le vent.
EnnDam (pl : ennde) : au sens littéral « mes seins » ; parenté utérine.
Enndu (pl : enndi) : le sein.
Ennen denndi : de rien ou à dire lorsque l’on vous remercie.
Ennen foof : nous tous.
Ennto : le sevrage
Enntude : sevrer le nourrisson.
EsiraaDo (pl : esiraaBe) : beau-parent (esiraaDo debbo ; esiraaDo gorko).
EsiraaDo debbo na haDa reseede e resde : la belle-mère est opposée (na haDa : empêche) au mariage (reseede) de sa fille, comme à celui (resde) de son fils.
EsiraaDo debbo waDaaka barke : la belle-mère est haïssable ; « personne sans valeur, mauvaise » (waDaaka barke).
EsiraaDo mo tampinnta : le beau-parent qui ne tire pas profit de son gendre.
Esiraagal : parenté par alliance.
Eye : oui.

 

 

 


F

Faandu almuudi (pl : paali almuBBe) : écuelle (faandu) à aumônes de talibés.
Fadam : attends-moi ; mi fada, j’attends.
Fadema : pour moi ; de fade, pour (une personne).
Falo (pl : pale) : berges fluviales, les plus inondées donc plus fertiles.
Feccude : partager, répartir.
Fedde (pl : pelle) : association quelconque de personnes.
Felliti ( mi felliti) : je suis décidé, je décide ; a felliti yahde, tu as décidé de partir.
FenGre (penGe) : encombrement de la gorge par une arête de poisson.
Ferde : s’exiler définitivement.
Fetel (pl : fetelaaji) : fusil de chasse ou de guerre.
Fettu ! : tires ! (surtout pour un coup de pied).
Fidje : jouer.
Fiide : frapper, corriger porter des coups ; au figuré, donner sa contribution lors d’une collecte d’argent ; ar fiimo, viens me frapper.
Foof : tout.
Fooftaade : se reposer ; mbooDo yidi fooftaade, j’ai besoin de me reposer.
FooDondirde : se disputer telle chose.
FooJde : dépérir, ou maigrir, adj, fooJi, maigre ou mince.
FooJre ou pooJram (pl : pooJre) : maigreur, rachitisme.
Fooyre (pl : pooye) : l’âtre et par extension, le foyer ou la famille.
Fonndude : égaliser ; fonndetaake, forme négative.
Fottaade : rencontrer ; mbooDo fotti yi’de sehilam, je dois voir un ami.
Fowru : hyènes au propre et au figuré.
Funaange : soleil levant ou est ; composé du verbe.
Fudde : pousser, émerger, apparaître et naange (pl : naaje),le soleil.
FuDDade : commencer.
FuneeBe (sing : funeere) : jumeaux.

 

 

 


G

Gaajo (mi gaajoma) : je plaisante, je te taquine.
Gali : rangées de perles à finalité érotique, dont les femmes se ceignent les reins.
Galle (pl : galleeji) : maison, famille
Galle Besdo ou Besnudo (pl : galleeji Besdi ou Besnudi) : famille nombreuse.
Galle tuubaak (pl : galleeji tuubakooBe) : maison style européen.
Galo (pl : alDuBe) : se dit de l’homme riche.
Ganyo (pl : anyBe) : ennemis.
GardiiDo (pl : ardiiBe) : dirigeant ou leader.
Gassa wonnde : peut-être.
Gassi : (c’est) fini.
Gawri (pl : gaweeje) : mil en général.
Gaynaako (pl : aynaaBe) : gardien de troupeau.
GaynuBe : au sens général, ceux qui ont terminé.
Gaynude : finir, terminer, achever.
GiJiraaBe (sing : giJiraaDo) : les personnes appartenant à une même classe d’age.
GiJiraagal ko banndiraagal : la communauté d’age équivaut à parenté.
Gniide : les dents ; gniram éné muusa, mes dents me font mal ; mbooDo mussa.
Gorgol ou gorgolaajo (pl : gorgolaaBe) : la tante.
Golle : travail, labeur.
GoonDa (goongua) : vrai, par extension, c’est vrai.
Gorko (pl : worBe) : homme.
Guaye : ici, là : ar guaye, viens ici.
Guite : les yeux.

 

 

 


H

Haalande : parler ; o haalanii, il ne parle pas ; haal seesa, parle doucement ; haalanom : parles-moi.
Haal-pulaaren (sing : haal-pulaar) : personnes parlant le pulaar (dialecte peul).
HaBBude tekkere : nouer, attacher un chiffon; au figuré prendre une option matrimoniale.
HaGGille liingu : « intelligence du poisson », par conséquent sans finesse d’esprit.
Hare (pl : kareeli) : bataille, rixe.
Heewade : abonder en ; être nombreux ; avoir beaucoup de ; être plein.
Hello (pl : kelle) : gifle donnée avec la main ou avec un objet quelconque.
Heno ! : dépêches-toi !.
HeyDi (mi heyDi) ou mbooDo heyDa : j’ai faim ; mi heyDani, je n’ai plus faim.
Hersude : avoir honte, ou avoir de l’amour-propre.
He wui : trop ; éné he wui, c’est trop.
HoBBe (sing : kodo) : étrangers de passage.
Hoddu (pl : kolli) : guitare toucouleur multi-cordes.
Hoppom ou hoppum ! : laisse-moi !.
Hoyde : être léger, sans poids ; éné hoy, c’est léger ; être gêné, honteux.
HiDorde ou hoDande (pl : koDorDe ou koDanDe) : maison, habitation, établissement de l’homme en ménage.
Holi tonyDoma, fii ma : qui donc t’a taquiné et frappé ?
Hol wakhtou yoni ? : quelle heure est-il ?
Hol wakhtou mo diegue da ? : quelle heure avez-vous?
Hoore heli (pl : koye keli) : « tête cassée », indique la dissociation de la personnalité par la vieillesse.
Hunuko (pl : kunuDe) : bouche ; source d’un cours d’eau ; ouverture.
HuttooBe(sing : kuttoowo) : dépeceurs, en thermes de boucherie.
Huywere (pl : kuywe) : écume au sens propre, homme simplet, irresponsable au figuré.

 

 

 


I

Ineere : le nez.
Iodi : joli, beau ; éné iodi, c’est joli.
Iodani : laid ; éné iodani, c’est laid.
Ioni : çà suffit.
Ittuduum : enlèves- le ; ittuni, lâche ça, arrête ça ; éné ittani, ce n’est pas enlevé.

 

 

 


J

Jaambaaro (pl : jaambareeBe) : brave, téméraire.
Jalde : rire, a jala, tu ris.
Jam : la santé.
Jamaa (pl : jamaaji) : mosquée pour les prières sans apparat.
JanguBe (sing : janguDo) : attribut signifiant instruit en islam.
Jattore (pl : jattoje) : injure, grossièreté.
Jeewtoowo (pl : yeewtooBe) : causeur, homme ou dame de commerce agréable, de compagnie.
JeekiraaDo (pl : jeekiraaBe) : le beau-frère et belle-sœur de l’épouse, et inversement.
JeekiraaGal : fraternité par alliance relativement à l’épouse.
Jeere : le marché.
Jeeri : partie sahélienne du Fuuta Tooro, située hors des crues du fleuve Sénégal.
Jibinnde : donner naissance, accoucher, enfanter.
JiiBde : mélanger au propre, et calomnier au figuré.
JiBoowo (pl : jiBooBe) : qui crée l’hostilité entre personne en les calomniant.
Jiggoore (pl : jiggooje) : approvisionnement en mil par achat de l’excédent des récoltes que certains cultivateurs commercialisent.
Jihaad : nom d’origine arabe désignant la guerre sainte contre les incroyants.
JiiduBe yumma e baaba : apparentés (jiiduBe) par la mère et le père.
JiiJam (pl : JiiJe) : sang, consanguinité.
Jikku (pl : jikkuuji) : caractère, tempérament individuel.
Jingannde banndum : prendre fait et cause (jingude) pour son parent.
JinnaaBe (sing : jiinnaaDo) : les pères et mères ou leurs substituts.
JinnaaDo gorko : équivalent de père.
Jinnaagal : la parenté (filiation) au sens du père et de la mère ou de leurs substituts.
JooDo : assieds-toi.
Joony : tout de suite ; joony joony pour renforcer la rapidité.
Jomm wuro : chef de village.
Joom galle : maître de maison.
Joom leydi : propriétaire du sol.
Joom asko (pl : joom askoen) : qui appartient à un arbre généalogique notoire.
Joowre (pl : joowe) : le tas quelconque.
Jumaa (pl : jumaaji) : mosquée où la prière du vendredi s’effectue.
Jumtimol : arc-en-ciel.
JyaaDo (pl : jyaaBe) : esclave ; gorko ou debbo jyaado : homme ou femme esclave.

 

 

 


K

Ka tampuu lo : es-tu fatigué.
Kaaw (pl : kaawiraaBe) : l’oncle.
Kala : n’importe quoi ; kalando mbawo mi diodaade mbooDo wulé (ou wula), partout où je me trouve j’ai chaud.
KalfaaDo (pl : halfaaBe) : dépendant ;se dit de l’esclave soumis à son maître, ou de tout autre rapport de dépendance, familiale comme sociale.
Kaliifa (pl : halifaaBe) : responsable, commandeur ou maître.
Kanaafigee : personne qui parle pour ne rien dire ou personne inculte.
Kangaal : fou ;o kangaal, il est fou.
Kankoo : lui ; kankoo booneno, lui est méchant, impoli (booneti).
Kass : la tasse, le verre.
Kastchuumdo mi ! : tu m’as brûlé !.
Kersa (pl : kerse) : honte, ou amour-propre exagéré.
Kess : le dos ; no kess mone wadi, comment vas le dos.
KeyniraaDo (pl : keyrinaaBe) : le beau-frère et belle-sœur du mari et réciproquement celui-ci par rapport à ceux là.
Keyniraagal : fraternité par alliance relativement à l’époux.
Kirène é diam : bonsoir.
Ko haidara : de rien, je vous en prie.
Ko hol ndoum : qu’est-ce que c’est ?
Ko mbaata ko modjani : ce que tu fait n’est pas bien.
Kodda (pl : koddaaji) : cadet(te).
Ko kaawiraaDo naanata alanna : c’est l’oncle qui introduit (son neveu) au paradis.
Koingaal (pl : koiDe) : le pied.
Kolce (sing : holsere) : bovidés en général.
Konnda ko isunnde : tu me brûles.
Kongo yeto ? : pourquoi, qu’est-ce qui te fais pleuré ?.
Kosam : lait ; parenté utérine.
Kurtungu (pl : kurtule) : transfert de l’épouse au domicile du mari.
KuudaaDo : enfant mal élevé (petite injure).
Kuunde (kunndal) : cuillère en bois.
Kuudu (pl : ?) : cuillère en métal.
Kuunnyo (pl : huunyBe) : nom et adjectif signifiant goinfre au propre, et courtisan au figuré.

 

 

 


L

LaBBinde : rendre propre, purifier, nettoyer, rendre clair.
LaaBe : être propre, net, être pur clair ; être sur, certain, au courant de.
Laam : forme abrégée de laamDo (pl : laamBe) signifiant roi.
Laana (pl : laaDe) : pirogues.
Laanyal (pl : laanye) : arc.
Laartoowo (pl : laartoBe) : qui cherche ; candidat à telle fonction.
Laartude : chercher.
Lahal (pl : lehe) : calebasse en bois.
Lakaas : bavard, bavarde.
Lapti : superbe, magnifique ; éné lapti, ada lapti.
Law : tôt.
Leegal (pl : leeDe) : quartier de village.
Leggal (pl : leDDe) : morceau de bois, ou bois simplement.
Les : nom, adjectif et adverbe invariable, signifiant bas ou inférieur.
Leeydi : le sable, le sol.
Leeuru : le mois, la lune.
Ligge : le travail.
Linguu (pl : lidii) : le poisson.
Liwoogu (pl : liwooji) : le lamentin.
Loode (pl : looci) : canari à eau ; récipient au sens général.
Loosol (pl : looci) : cravache, fouet ou verge.
Lomtaade : remplacer ; se substituer.
Lomtaade e suudu : remplacer une femme défunte pu divorcée dans son mariage.
Lossoo : brindilles ou branchages.
LuBom : prêtes-moi.

 

 

 


M

Maayo (pl : maaje) : fleuve.
Maidaa : jamais.
Masin gunoowo (pl : masinaaji gunooji) : pileuse à moteur.
Masloowo (maslooBe) : personne qui prête ses bons offices pour concilier des adversaires.
Mawnde : grandir, devenir grand, gros, important, adulte.
MawDo (pl : mawBe) : adj signifiant grand.
MawniraaDo (pl : mawnyraaBe) : l’aîné(e).
Mbaaddi (pl : mbaaddiiji) : mou, lymphatique ou dépourvue de virilité.
Mabba (pl : bambi) : l’âne (mabba wuro) ; le phacochère (mabba ladde) ; le pou (mabba hoore).
MbaaDa e gule(ki) : comment vas la chaleur ? ; réponse, modum.
Mbaatarima né weli : le repas est bon.
Mbaluu (pl : mbadidi) : le mouton ; mbadidi keewi, beaucoup de moutons.
Mbeewa (pl : mbeehi) : la chèvre.
Mbootel (pl : mbooton) : le chevreau.
MbooDo wi yee : je m’appelle.
MbooDo yiDi nyaamde : je veux, je désire manger.
MbooDo yiDma : je t’aime.
Mboomri (pl : mbommbi) : jeune fille.
Mbuuto : adj signifiant gros, gras.
Mi gaini lottaade : j’ai fini de me laver.
Mi haari : je suis rassasié.
Mi nanata Pulaar no feewi : je ne comprends pas bien le pulaar.
Mi yaa mi looto yo : je vais me laver.
Mi yejjiti : j’ai oublié.
Mi yeewnima : j’ai ta nostalgie, tu me manque, tu m’as manqué.
Mi yeewni no one : vous m’avez manqué.
Mi yeewti elaane emaabe no feewi : je n’ai pas assez discuté avec…
Mi yi’ gorkoma : j’ai vu ton mari.
Miiskino : homme de condition modeste ; pauvre.
Mino ou mine : moi.
Mo ala jinnaaBe (pl : Bee ngala jinnaaBe) : dépourvu de géniteurs ou sans famille.
Modum (ni) : çà va bien (salutation : réponse à no mban’da ?).
MoJJere : bonté.
Mooftade : garder, mettre de coté, ranger ; mbooDo moofta : je ranges.
Moolaade : se cacher, demander protection.
Moneede : n’avoir pas la meilleure part ; perdre dans une répartition ; être en reste ou avoir le dessous par rapport à un adversaire.
Moyydii : (c’est) bien, (c’est) bon .
Modjani : ce n’est pas bien, bon .
Muddo ou muddiDDo (pl : muddidBe) : dépourvu de toute finesse intellectuelle.
MusiDaaBe (sing : musiDDo) : les amis.
MusiDaagal :amitié.
Mban’da selli : je vais très bien.
Mban’da tampi : je suis fatigué.
MbooDo heddo ndo : je reste là.
MbooDo miijoo : je réfléchis.
MbooDo ndomm’da (ou di) : j’ai soif.
Mi faamani : je ne comprends pas ; a faami, tu comprends.

 

 

 


N

Naalanke (pl : naalankoobe) : amuseur et danseur.
Nafoore (pl : nafooje) : prestation de services ; don ; rentabilité.
NawliraaDo (pl : nawliraaBe) : coépouse.
Nagge (pl : nay) : la vache.
Naam : oui ! lorsque l’on réponds à une interpellation d’autrui.
Ngaari (pl : gay) : le bœuf ou taureau.
Ngono mi ko … : j’étais, chez une personne.
Ngono mi koto … : j’étais, quelque part.
Nyale (pl : nyalbi) : le veau.
NayaBal : un quart.
NayeeBe(sing : nayeejo) : les vieilles personnes.
Ndeen : autrefois.
Ndema : agriculture.
Ndiyam : l’eau ; ndiyam leeni, voilà l’eau.
Neene : mère au sens affectueux ; neenaam, ma mère.
No galle mone woni ? : comment vas la maison, la famille ?.
No mban’da ? : comment allez-vous ?
No mban’da tampéré ? : ça vas bien ?.
No mbeté n’da ? : comment vous appelez-vous ?
No foti diarata ? : quel est le prix ?
No fe wui : beaucoup, très.
Noot : réponds.
Ne tin’di ha mbourti ! : c’est trop cher !
Nda ! : interjection, tiens, prends !.
Ndaar ! : regarde !.
Ndiiam : l’eau.
Ndimaangu (pl : dimaaDi) : cheval de race.
NeDDo (pl : yimbe) : la personne.
Nehata : forme conjuguée et négative du verbe nehde ou neede :éduquer.
Ngabu (pl : ngabuuji) : l’hippopotame.
Ngaynaako : substantif invariable équivalent d’élevage.
Ngoori (pl : ?) : le coq.
Ni ranDeema né weeli : le dîner est bon.
NjaatiraaDo (pl : njaatiraaBe) : arrière-grands parents et au delà de cette génération.
Njuteen (pl : njutenuuji) : enfant du premier lit relativement au mari actuel de sa mère.
Nofru (pl : noppi) : oreille.
Nooro (pl : noodi) : crocodile.
Nootaade : répondre à un appel, rejoindre ;forme passive : nooteede.
Nyaagaade : demander, quêter.
NyaagooDo (pl : nyaagooBe) : quémandeur.
Nyaamde : manger, consommer.
Nyaamakala : substantif signifiant « manger n’importe quoi ».
Nyaare (pl : nyaaJe) : perle.
NyaDDo (pl : nyaDBe) : rugueux au sens propre, autoritaire et violent au figure.
Nyamaande (pl : nyamaale) : le du ou la dette.
Nyamlude : prêter.
Nyamlude moJJere e teddungal : prendre l’initiative de la bonté vis-à-vis de son prochain.

 

 

 


O

Okkom ou okkoum : donnes-moi ; okkom ndiiam sono welma.
Olkosaabi ou olkotaaki ? : pourquoi ?.
Olto ngonoda ? : où étais-tu ?.
Omo fooji : il, ou elle est maigre.
Omo neeni pulaar : il est adroit, habile en pulaar.
One baali Diiam : bonjour le matin.
One beeti Diiam : bonjour entre onze heure et treize heure.
one niyaali Diiam : bonjour jusqu’au crépuscule.
One keeri Diiam : bonsoir.
One gonedoodo ? : il y a quelqu’un ?.
OnnDe ? : quand ?.
Oto paaDa ? : où vas-tu ? ; to paaDan, où allez-vous ?
Ouulunduu (pl : ouluudi) : le chat.
O pussi : il est crevé (pour une roue.)
O fiinani : « il n’est pas fleuri », il est inculte.
O watti nyaamde gawri (pl : Be mbatti nyamde gawri) : « il a commencé de consommer du mil ».
O feenni : il ment ; a feenni, tu ment ; o feennaani, il ne ment pas.
O wui : il parle de ; ko wui ?, que dit-il ?.

 

 

 


P

Paade : les chaussures ; paadaam : mes chaussures.
PooDondiral : nom invariable signifiant compétition.

 

 

 


R

Raddo : substantif invariable signifiant chasse.
Raddude : chasser.
Rawonduu (pl : dawaadi) : le chien.
Redu : ventre.
Redam he wui : ventre plein, rassasié.
Remde : cultiver la terre.
RemmeraaDo (pl : remmeraaBe) : demi-frère utérins et cousins utérins.
Renndinde : mélanger, opposer les personnes.
Renndude : se rassembler.
Resde : garder, conserver, prendre épouse.
Resotaako (pl : ndesotaako) : femme qui ne supporte pas le mariage.
Rewo : rive droite du fleuve Sénégal (Mauritanie).
Rewre (dewe) : adjectif ayant le sens de féminin.
Rokkude : donner, faire acte de générosité.
RunGaade (pl : funnaange) : se détourner volontairement de l’est sacré, faute d’être en état de propreté rituelle.

 

 

 


S

Saddak : aumône.
Saakit (pl : saakataaji) : filet servant à la capture du poisson, et tissé par les pêcheurs.
Salmini galle : salues la maison ; mbooDo salmin(i)ma : je te salue ; omo salminima.
Saaltidi : adjectif signifiant sale ; ada saaltidi, tu es sale.
Samme (samé sorgho) : variété de (gros) mil cultivé dans les terres waalo en décrues.
Sed : un peu ; seda seda, peu à peu.
SeBori : adjectif signifiant mieux ; éné seBori, c’est mieux que…
Seemori : adjectif signifiant tiède.
Seesaa : doucement ; seesaa seesaa, tout doucement.
Serrde : verbe signifiant se séparer, divorcer
Sehil (pl : sehilaaBe) : l’ami ; sehilaaBam, mes, nos... amis.
Sehilaagal : amitié.
Seytaane (pl: seytaneeji) : calomniateur, délateur, etc.
So neDDo barkini yo yettu jinnaaBemum : si l’homme réussit socialement, que sa gratitude aille à ses pères et mères.
Sono welma : s’il vous plait.
Soodaade : acheter ; o felliti sodaade, il a décidé d’acheter ; sotaawi ada soda.
Sooma (pl : soomaaBe) : enveloppé, emmailloté.
Sotaawi : si ; mbooDo yi annduude sada sotaawi ada ara kikidee, je veux savoir si tu viens ce soir.
So yimbe ndesndiri ngonnti banndiraaBe : quand les personnes s’allient, elles deviennent parentes.
SuBaade (mi suBo) : choisir sélectionner, élire ( je choisis) ; a suBoto.
Suka tokooso (pl : sukaaBe tokosBe) : les tout petits enfants.
SukunnDu : les cheveux.
Sukunya (pl : sukunyaaBe) : sorcier, anthropophage.
Sumami (ada sumami) : tu me brûles.
Suudu (pl : cuuDi) : case, (conjugale).
Suuna : variété de (petit) mil cultivé sous pluie dans les terres jeeri.
Suutaade : se soulever ; quitter le domicile.

38 votes. Moyenne 3.18 sur 5.

script language="JavaScript" src="http://www.evene.org/citajoursanspicto.js">